L'erreur qui renvoyait le code 1

Publié le par JB

    Hier, aujourd'hui et demain, beaucoup d'utilisateurs d'Ubuntu sont passés, ou vont passer à la version 9.10 Karmic Koala. Jules en avait fait un article. Mais j'ai, comme certains, récupéré lors de la tentative de mise à jour depuis Kubuntu une boîte de dialogue type windows (« ça a buggé lol - OK/Annuler ») qui me renvoyait un code d'erreur 1.
    Alors je sais pas trop à quoi est due cette erreur mais je l'ai résolue en deux parties.
Déjà, Kubuntu me bloquait 4 mises à jour depuis un certain temps, celles pour migrer vers un noyau 2.6.28 - 18.
J'ai changé de logiciel de mise à jour (Kpackagekit pour celui de Gnome)

sudo apt-get install update-manager

sudo update-manager -cd


On lance les 4 mises à jour (installation des paquets linux-generic, linux-2.6.28-18 ou je ne sais quoi, etc.) sans problème (quoi que les serveurs soient un peu longs :s)

Ensuite, redémarrage du système et boot sur Ubuntu Linux-Kernel 2.6.28-18, on refait un petit ...

sudo update-manager -cd


Il nous propose un passage à la version 9.10, il suffit alors de cliquer dessus et c'est parti pour des interminables heures d'installation digne de Windows, les serveurs étant légèrement saturés en ce moment.


(Ca marche alors aussi depuis KPackageKit)
On ferme les autres logiciels, et on feuillette un magazine d'informatique, on nettoie ses chaussures, on gratte quelques accords, on cuisine pour la petite famille, puis une petite sièste, un redémarrage et … it works !
* Pour info, le téléchargement tournait entre 30 et 90 (en pointe) ko/s pour les deux premiers jours …
* Je vous conseille tout de même d'attendre que les serveurs se purifient ... 3 heures d'attente ça fait mal :)
* Attention aux bugs de connexion, sinon ça repart au début ...
* Et sinon prenez l'iso, c'est plus rapide (~ 200-300 Ko/s parait-il) mais ça réinstalle tout.
* L'installation dure une trentaine de minutes, comme d'habitude.

Je vous quitte sur ce court article et juste pour info, une page facebook va être lancée et pourquoi pas le début d'une petite communauté ? ;)
Bonne fin de vacances à ceux qui sont en vacances ;-D

Publié dans Trucs et astuces

Commenter cet article

Mr D. 11/03/2010 19:21


Les bugs sur cette distribution sont fréquents.
Son cycle de 6 mois n'y est pas pour rien. Canonical tire quand même ses paquets de debian instable, elle "stabilise" et implémente son propre code ( application diverse comme ubuntu-one etc...),
en 6 mois, alors que debian peut mettre jusqu'à 1 an et demi entre la date de freeze et de sortie. Il y a de quoi rester perplexe.

Deplus ubuntu n'est pas une distribution en "rolling release", elle fait de grand saut de 6 mois en 6 mois, avec des applications qui partent et d'autre qui viennent, un fonctionnement différent (
certains se rappelleront du passage de xorg cetralisé en modulaire avec hoary-brezzy un fiasco complet, là upstart risque de planter la prochaine migration, debian cafouille avec sa gestion des
init-script en parallèle et successifs (pour garder une compatibilité avec de vieille routine), je vois mal ubuntu s'en sortir mieux que cela.

je ne crache pas sur ubuntu, distribution simple grand public, mais sachant que tout le code est pompé sur debian et n'est pas redistribué , les patchs qui devraient marcher  ne marchent pas
etc.... je reste perplexe sur la philosophie d'ubuntu. cela ne m'empêche pas de la conseiller à mes petits élèves qui sauront sans doute me reconnaître. :) .

Bref je conseille pour les un tout petit plus expert, soit debian qui elle sait faire marcher les "distr-upgrade" et invente des outils de conversion de compatbilité, le passage de kde 3.5.10 à
kde4.2 avec squeeze se passe en douceur, les mails de Kmail sont convertis etc... Par rapport à ton expérience c'est un bijou d'horlogerie de la banquise.

Je conseillerais ArchLinux pour une rolling release, une distribution où les dist-upgrade n'existe pas, puisqu'elle évolue en fonction des nouveaux programmes. Peu de code à proprement parler de la
distribution elle-même, quasi aucun patch pour faire fonctionner les programmes etc... Seul ombre au tableau, une installation pas forcément très user-friendly, mais une fois le cap passé, il n'y
pas plus rien à faire et pas de plantages grossiers.

A+
Bon blog en tout cas ;)