Sécuriser l'Internet, Acte 2

Publié le par JB

Je fête mon retour sur le blog en critiquant méchamment. Ça commence bien. Mais c'est pour la bonne cause.
On a pu vaguement entendre parler de la loi LOPPSI ces derniers jours, un superbe acronyme pour "Loi d'Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure", qui porte sur plusieurs sujets (sécurité routière, économique, etc.) mais surtout, pour nous, sur la sécurité Informatique. En bref, il faut ... sécuriser. Et pas qu'un peu : 2,5 Milliards d'Euros prévus sur 5 ans, une fortune !

Principal argument : les sites pédopornographiques. Car en effet, tout le monde sait bien que le net regorge énormément d'affreux pédophiles néo-nazis, et que des enfants tombent dessus quotidiennement et par pur hasard. D'ailleurs, c'est évident, l'Internet n'est qu'une soupe de gens méchants et mauvais, qui violent des petits garçons et s'en vantent sur de nombreux forums boueux, à l'aide de vidéos en HD, sans aucun scrupule et aux yeux de tous. Ces gens, il faut les espionner, il n'y a que ça pour empêcher le gentil peuple de tomber par une grande coïncidence sur une page de pédopornographe.

En fait, le site Loppsi.fr résume à merveille la situation avec un : "En utilisant le mot "pédophile", tout le monde est instantanément terrifié !".
Les gens ne savent pas, donc ils ont peur.
http://reverie.r.e.pic.centerblog.net/gro9ee46.jpgLa caméra te voit, attention, tu as peur.

Mais en fait, des lois permettant de supprimer ou d'interdire l'accès à des sites illégaux sont évidemment déjà en place. Peu importe, ça nous fait donc une très bonne raison pour instaurer :
- L'espionnage par mouchard. Des virus quoi, des spywares, des espions, des trucs qui font du mal sur l'ordinateur ! L'État chéri a créé pour nous des mouchards qui pourront être installés à distance ou à domicile sur nos ordinateurs, pour une quelconque inculpation dans une affaire de meurtre, de pédophilie (décidément, elle est ultra présente dans notre vie !), de trafic de stup', de blanchiment d'argent, de trafic d'armes, ou encore " d'aide à l'entrée, à la circulation et au séjour irréguliers d'un étranger en France commis en bande organisée » comme le souligne LePost. Inquiétant ? Nooooon, c'est pour la bonne cause !

- La répréhension de l'"usurpation d'identité". Yves Jégo sera content. En fait, si vous postez quelque chose en signant "B. Hortefeux" ou "tatie Yvette" alors que vous êtes en fait Jean-Philippe Dupond, et que les propos sont jugés blessants, vous êtes coupables.

- La censure sur le Net. Argh, le mot interdit. Les FAI devront bloquer les sites, documents non désirés : la liste ne sera pas rendue publique. Ce bloquage pourra se faire par nom de domaine (le site entier bloqué), par IP (relativement semblable), ou par URL, pour bloquer des images, etc.
Nul doute que ce blocage ne servira que pour la pédopornographie et autres illégalités, on investit quand même pas 2,5 Milliards d'Euros pour rien.
On se permettra même de penser que les gens pourront accéder à leurs saintes images pédopornographiques depuis Free mais pas depuis Neuf, ou inversement.
De quoi nous faire penser à la Chine ... D’après Reporter Sans Frontières, Pékin filtre 400 à 500 mots tabous ou sensibles comme « Tibet » (lu sur Wikipédia, extrait de Libération du 11 avril 2008.) "La police de l'Internet comprend entre 30 000 et 40 000 agents en Chine[11]. Ils sont assistés d'environ 280 000 honkers chargés d'orienter les débats dans les forums et, le cas échéant, de dénoncer les internautes s'éloignant trop de la ligne officielle[12]." sur cette même page. M'enfin, aucun risque d'en arriver là puisque nous habitons un pays riche Européen !
Alors franchement, une fois que le Gouvernement aura pris le pouvoir et le contrôle infini du Net, la vie sera bien meilleure.
Les Internautes, les vrais, ne sont pas assez grands, et le Gouvernement français n'était pas assez puissant sur la toile, il fallait bien pallier à ce problème, non ?
Des mesures de ce type ont été inefficaces en Finlande, et en Australie, elles ont été rejetées en Allemagne. D'ailleurs c'est bien simple, une bonne partie des sites parlant de pédophilie sont des sites euh ... qui dénoncent Loppsi, et anti-pédophilie, alors à quoi espèrent-ils arriver ?
Je ne parle même pas de l'énorme réseau P2P, ou l'échange de fichiers par torrent, tels qu'eMule ou ThePirateBay pour des noms qui pourront éclaircir un peu. La loi ne prévoit rien pour ces réseaux bien plus sombres et contenant réellement un peu beaucoup de n'importe quoi. Mais le pauvre bas-peuple ignorant n'y pointe pas le bout du nez, alors à quoi servirait de les rassurer sur ce sujet ?

Hadopi répondait déjà mal à un problème inventé, pour Loppsi en admetant que le problème existe bel et bien, on ne peut pas nier que le gouvernement agisse de la mauvaise façon.
On ne parle pas ici de combattre des sites, mais bien d'en bloquer l'accès en France, d'empêcher les Internautes d'accéder à la totalité de l'Internet, en limitant sa liberté, son autonomie.

En bonus, tout de même, la nouvelle gaffe de TF1 qui recommence son trucage utilisé pour Hadopi : une assemblée quasi vide en réalité lors des débats, un hémicycle plein pendant le reportage de la chaîne. Obligés de s'en excuser publiquement et devant les téléspectateurs par le CSA, JPP ne l'a évidemment pas fait.

Et pour aller plus loin :
Sur la Quadrature
Loppsi.org
Sur Libération
Sur Wikipédia
Sur Rue89 ici et

À la prochaine !

http://data0.eklablog.com/autodiktat/mod_article797763_1.jpg

Publié dans Sécuriser l'Internet

Commenter cet article

Biginoz 18/03/2010 07:25


Je ne vois où le bas blesse pour l'usurpation d'identité. En quoi est-ce un problème d'empêcher que des personnes parlent en votre nom? Pour ce qui est des mouchards, bon là je reste optimiste,
comme certains on pu cracker windows 7 avant l'heure, ils y aura bien des protections qui vont fleurir. De plus ce qui sont sur la banquise auront, je pense, encore moins de soucis à se faire (avec
quelques 170 distributions différentes avec des fonctionnements différents, je vois mal un spyware fonctionner sur tous). Bref on s'alarme pour les droits, oui je suis d'accord pour l'intrusion de
spyware est une entrave aux libertés individuelles, mais se pose un problème plus grand que cela, c'est la limite entre la personne physique et la toile qui "bouge" avant, on considérait que le net
n'était personne! Comment censurer ou agir sur cela ? Il faut un minimum de contrôle, les FAI sont passé par là, ils sont responsables de ce que leurs client font. C'est une bonne logique en soi,
mais ceci a eu un effet pervers, les FAI se sont mis à contrôler ce qui se passe par notre ordi, ( reduction des débit sur certains ports pour la mule, interdiction d'aller sur certain site, on se
souviendra du scandale FREE DAILYMOTION où le premier refusait de "transporter" le débit des videos vers ses clients.) Bref donc la responsabilisation des FAI marchent, mais ce n'est pas assez, on
contrôle encore plus par des spywares ... Je vous indiquerai une video intéressantes su le web2.0 et le contrôle des FAI sur le marché qui prive l'autohébergement, ça c'est un réalité plus noire
que HADOPI, car sans autohébergement, il n'y a plus d"indépendance, car quoi qu'il arrive on est plus l'instant dépendant des FAI. Le lien vers la conférence, c'est vraiment intéressant, la
conférence est porté par le présidant de FDN (French Data Network). http://www.fdn.fr/internet-libre-ou-minitel-2.html A+


Romain 12/03/2010 21:18


Bon article, cette loi est tout simplement scandaleuse ( pas sûr qu'elle passe au conseil constitutionnel en plus, déjà que l'hadopi a eu du mal, d'après ce que tu nous décris ici, notamment la
mise en place de spywares par l'état sur nos machines ).


JB - AGU 13/03/2010 00:32


Les "mouchards" récolteront en fait des données sur tes historiques, données dans le disque dur, bref, tout ce que tu peuxfaire sur le PC (et qui évidemment permettra de résoudre plus facilement un
grave problème d'enfant violé)
Tiens, admire : http://www.numerama.com/magazine/14738-le-depute-ump-jacques-myard-veut-une-loi-pour-nationaliser-internet.html
Celui-ci est collector !
Quant au conseil constitutionnel, plus qu'à espérer !


Brice Hortefeu 12/03/2010 21:08


cet loi est très bien, elle nous protège contre les dangereux trafiquant d'arme blanchisseur d'argent pédophile étrangé qui menace l'univers